ImWATER fabrique et livre une usine de dessalement d’eau de puits pour l’irrigation dans les communautés d’irrigation du sud de l’Espagne et des îles Canaries, dans des situations de stress hydrique et affectées par le changement climatique.

Il y a un besoin croissant d’eau douce et potable qui ne peut être couvert par les sources naturelles en raison de la présence de contaminants ou d’une salinité élevée, ce qui rend nécessaire le traitement de l’eau pour son utilisation finale.

Pour l’un de ces cas, ImWATER a récemment achevé la fabrication d’un nouveau système de dessalement d’eau saumâtre, à partir de puits, utilisant la technologie de l’osmose inverse pour la production de 100 m3/jour.

Un système sur mesure

Cet équipement est le résultat de la solution développée par ImWATER et adaptée aux besoins du client (caractéristiques de l’eau d’alimentation, disponibilité de l’eau, espace d’installation disponible, utilisation finale souhaitée…) combinant dans un cadre unique la quasi-totalité des équipements impliqués dans le processus.

Les étapes sont les suivantes

  • Prétraitement : l’eau brute passe par un filtre à lit de zéolite, qui élimine la turbidité et les particules. Une fois filtrée, elle est conditionnée chimiquement par le dosage d’un antitartre qui favorise un fonctionnement correct et durable.
  • Système d’osmose inverse (OI) : après la canalisation, l’eau passe par une microfiltration qui protège les membranes d’OI, puis par la pompe à haute pression qui pressurise l’alimentation jusqu’à la conduite sous pression, où se produit l’osmose inverse.

Ensuite, l’eau perméable quitte l’usine vers la destination choisie par le client, avec un contrôle continu de la conductivité, tandis que l’eau rejetée est divisée en une partie qui sera recirculée dans le système et une autre partie qui sera jetée.

  • Système de rinçage/CIP : sur le même châssis, il y a un réservoir et une pompe dédiés au déplacement automatique de l’eau perméable, ce qui permet également d’effectuer le CIP lorsque le système l’exige au moyen d’un ensemble de tuyaux incorporés.

Conception compacte

Le seul élément installé à l’extérieur du cadre est le filtre à lit, pour un positionnement final en fonction des besoins du client.

Cela réduit considérablement le travail d’installation nécessaire sur le site et le client reçoit un produit très fiable qui a été testé et éprouvé dans nos installations.

De plus, ses dimensions réduites permettent un positionnement pratique et discret.

Distribution de l’équipement dans le rack

  • Haute efficacité et récupération de l’eau

Ce système a été conçu en tenant compte de l’utilisation finale, sachant que le client peut avoir des besoins en eau variables qui peuvent être facilement gérés par l’interface du convertisseur de fréquence de la pompe à haute pression installée dans la porte du panneau de commande.

En outre, la conception est axée sur l’obtention d’une récupération élevée qui maximise l’apport d’eau brute et génère le moins de déchets possible sous forme de rejets. Dans l’ensemble, l’usine est capable d’obtenir 80 % de l’eau brute qui lui est fournie sous forme de produit.

  • Contrôle automatisé et exigences minimales en matière d’exploitation

Le tableau électrique de l’usine comprend un automate programmable qui automatise les opérations de traitement, telles que le lavage à contre-courant du filtre à lit, les arrêts dus à des urgences de pression ou à des niveaux insuffisants de produits chimiques, entre autres, ou le rinçage avec de l’eau perméable.

De cette manière, l’installation est pratiquement autonome et le besoin d’intervention de l’opérateur est minimal, ce qui en fait un système fiable et sûr.

Instrumentation incluse

Compte tenu de l’utilisation finale prévue du système, l’instrumentation incluse est adaptée aux opérations de l’usine, y compris des mesures simples de pression et de débit par le biais de manomètres et de rotamètres, respectivement, pour une consultation sur place dans l’usine. Des pressostats sont également inclus pour vérifier que les pressions du processus se situent dans les plages appropriées, ainsi que des vannes automatiques qui permettent de nombreux processus d’automatisation. Enfin, la mesure de la conductivité dans la ligne de sortie du perméat permet de consulter et de vérifier la qualité de l’eau obtenue.